ACCUEIL

Archive pour le mot-clef ‘Marie Mère des hommes’

« La foule rendit gloire à Dieu qui a donné un tel pouvoir aux hommes. »

jeudi 30 juin 2022

Citation MMDH juin 2000

Le paralysé, incurable, était étendu sur son lit. Après avoir épuisé l’art des médecins, il est venu, porté par les siens, vers le seul vrai médecin, le médecin qui vient du ciel. Mais quand il a été placé devant celui qui pouvait le guérir, c’est sa foi qui a attiré le regard du Seigneur. Pour bien montrer que cette foi détruisait le péché, Jésus a déclaré aussitôt : « Tes péchés sont pardonnés. » On me dira peut-être : « Cet homme voulait être guéri de sa maladie, pourquoi le Christ lui annonce-t-il la rémission de ses péchés ? » C’était pour que tu apprennes que Dieu voit le cœur de l’homme dans le silence et sans bruit, qu’il contemple les chemins de tous les vivants. L’Écriture dit en effet : « Les yeux du Seigneur observent les chemins de l’homme, ils surveillent tous ses sentiers » (Pr 5,21)…

Pourtant quand le Christ disait : « Tes péchés sont pardonnés », il laissait le champ libre à l’incrédulité de l’assistance ; le pardon des péchés ne se voit pas avec nos yeux de chair. Alors quand le paralysé se lève et marche, il manifeste avec évidence que le Christ possède la puissance de Dieu…

Qui possède ce pouvoir ? Lui seul ou nous aussi ? Nous aussi avec lui. Lui, il pardonne les péchés parce qu’il est l’homme-Dieu, le Seigneur de la Loi. Quant à nous, nous avons reçu de lui cette grâce admirable et merveilleuse, car il a voulu donner à l’homme ce pouvoir. Il a dit en effet aux apôtres : « Je vous le dis, en vérité : tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel » (Mt 18,18). Et encore : « Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis » (Jn 20,23).

Saint Cyrille d’Alexandrie (380-444), évêque et docteur de l’Église
Commentaire de l’évangile de Luc, 5 ; PG 72, 565

 

 

 

Ste Trinité

dimanche 12 juin 2022

Mes enfants, soyez sûrs de ma présence, par volonté Divine, en chaque lieu et chaque instant pour maîtriser et assister les erreurs des hommes. Je ne suis que servante, mais le Père, en Sa sagesse, me permet de faire ravaler son venin au serpent, ce serpent si sournois qui vous attire par l’artifice de ce monde. Si demain la parole en vos appareils se tait, si les lumières s’estompent, si vos ressources se tarissent, qui serez-vous devant votre propre ignorance ?

La flamme du cœur est plus forte que celle de vos artifices. Celle-ci vous réchauffera quand le matériel ne pourra plus rien pour vous. Cette flamme, c’est celle que le Seigneur a déposée en chacun de vous afin de vous asseoir en chaque situation, sans aucune perturbation climatique ou matérielle.

Cette flamme s’éteint et c’est par votre cœur que vous la réactiverez, la Sainte Trinité vous accompagne et empêche la nuit profonde en vos cœurs. Attisez cette flamme par votre amour en votre Céleste Créateur et en votre Frère, car il est le temps où le froid deviendra chaud et inversement afin de vous faire comprendre et accepter que vous êtes et resterez Fils de Dieu pour l’éternité.

Marie Mère des hommes – novembre 2005

 

 

Pâques

dimanche 17 avril 2022

Bulletin n°133

mercredi 23 mars 2022

bulletin 133

Télécharger le bulletin au format PDF

 

 

 

 

dimanche 20 mars 2022

 

A diffuser largement !
Il est urgent, en ces temps, que tous les messagers, partout dans le monde, s’unissent pour parler d’une même voix, et portent les paroles du ciel à l’unisson …

 

Nouvelle vidéo

mercredi 2 février 2022

 

 

 

 

 

Bulletin n°132

lundi 31 janvier 2022

bulletin 132

Télécharger le bulletin au format PDF

 

 

 

 

 

lundi 24 janvier 2022

 

 

 

Bulletin n°130

vendredi 8 octobre 2021

bulletin 130

 

 

Bulletin n°129 (troisième trimestre 2021)

vendredi 9 juillet 2021

bulletin 129

Télécharger le bulletin au format PDF