ACCUEIL

Archive pour la catégorie ‘Neuvaine à la Miséricorde Divine’

Deuxième dimanche de Pâques – Dimanche de la miséricorde

dimanche 23 avril 2017

misericordeAu terme de l’octave pascale – toute la semaine n’est considérée que comme un seul jour célébrant « la fête des fêtes » (saint Augustin) -, le deuxième dimanche de Pâques inaugure l’octave de dimanches qui mène jusqu’à la Pentecôte, comme aussi un jour unique de fête, un « grand dimanche » (saint Athanase) d’allégresse, manifestée par la flamme du cierge pascal qui brûle près de l’ambon.

Le dimanche de la Divine Miséricorde a porté de nombreux noms :
* Ce fut le dimanche in albis (« en blanc ») car, ce jour-là, les baptisés de Pâques revêtent pour la dernière fois le vêtement blanc de leur naissance nouvelle.
* Ce fut le dimanche de Quasimodo, du premier mot latin de l’antienne d’ouverture de la messe : « Comme des enfants nouveau-nés ont soif du lait qui les nourrit, soyez avides du lait pur de la Parole, afin qu’il vous fasse grandir pour le salut, alléluia ! »
* Et, depuis le 30 avril 2000, le pape Jean-Paul II a demandé qu’il soit fêté comme le
« dimanche de la Divine Miséricorde », selon la demande faite par le Christ à sœur Faustine Kowalska, canonisée ce jour-là : « Je désire qu’il y ait une fête de la Miséricorde. Je veux que cette image que tu peindras avec un pinceau, soit solennellement bénie le premier dimanche après Pâques, ce dimanche doit être la fête de la Miséricorde » (1931).

La liturgie y résonne encore tout entière de l’alléluia pascal, cette acclamation de la liturgie hébraïque qui loue joyeusement le Seigneur et retentit, dans l’Apocalypse, comme le chant des rachetés par le sang de l’Agneau. Et toutes les lectures concourent à « raviver dans les cœurs le mystère pascal » (prière après la communion).

Le psaume 117, chanté dans le Grand Hallel de la Pâque juive, est repris comme un chant de victoire et, plus encore, comme un rappel de la mort-résurrection du Christ :
« La pierre rejetée des bâtisseurs est devenue la tête d’angle…
Voici le jour que fit le Seigneur : qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! »
(Ps 117 -118-, 22-24) (…)

Mais la célébration de ce dimanche est dominée par la figure de l’apôtre Thomas et l’expérience du Ressuscité qu’il connut « huit jours plus tard » (Jean 21, 26). À travers Thomas, c’est à tous ses disciples que le Seigneur apporte sa paix et qu’il demande :
« Cesse d’être incrédule, sois croyant » (Jean 21, 27). Par-delà l’apôtre Thomas, c’est à nous que s’adresse directement cette béatitude, la dernière de l’Évangile : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ! » (Jean 21, 29)

« L’incrédulité de Thomas vient au secours de notre foi », chante l’hymne de l’Office de la Résurrection. Ainsi la première lecture, tirée du livre des Actes des Apôtres qui, pendant tout le temps pascal, relate les débuts de l’Église, décrit la première communauté de Jérusalem, ceux qui déjà sont rassemblés au nom du Seigneur et croient sans l’avoir vu. Fondés sur la Parole, l’amour fraternel et l’Eucharistie, ils représentent l’archétype de toute communauté chrétienne, la communion réalisée de tous ceux qui se sont reconnus frères dans le frère aîné et, en lui, fils d’un même Père. N’y a-t-il pas déjà là une anticipation du bonheur céleste ouvert par la Résurrection du Christ ?

 

Miserere

 

Et je m’immerge encore en Ton immense Amour
Cet océan de Paix et de Miséricorde
Mon âme enténébrée requiert ton secours
Les grâces abondantes que Ton coeur m’accorde

Et je me plonge encore en ces eaux bienfaisantes
Issues de ton côté où a percé la lance
Tu as vaincu la mort la vie est plus puissante
Je ne suis plus que joie, charité, espérance
F.B.

 

 

 

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 9

samedi 22 avril 2017

NEUVIÈME JOUR

main-divine-croix-rose
Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes tièdes et immerge-les dans le gouffre de Ma Miséricorde. Ces âmes blessent le plus douloureusement Mon Cœur. Au jardin des Oliviers, ce sont elles qui M’inspirèrent cette plainte: Père, faites que ce calice s’éloigne de Moi! Cependant que Votre volonté soit faite et non la Mienne! Pour elles, la dernière planche de salut est le recours à Ma Miséricorde. »

Prions pour les âmes tièdes :
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la bonté même, accueillez dans la demeure de Votre Cœur les âmes tièdes. Que ces âmes glacées, véritable cadavres qui Vous comblaient jusqu’alors de répugnance, se réchauffent au feu de Votre pur amour. Ô très compatissant, Jésus, employez la toute-puissance de Votre Miséricorde et attirez-les elles aussi, dans le foyer même de Votre amour, afin qu’enflammées d’un zèle nouveau, elles soient aussi à Votre service.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes tièdes, qui sont également l’objet d’amour du Cœur très Miséricordieux de Votre Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ. Dieu de Miséricorde et de toute consolation nous Vous supplions par les mérites de la douloureuse Passion de Votre Fils Bien-aimé, et par Son agonie de trois heures sur la Croix, faites qu’enflammées d’amour, elles glorifient davantage la grandeur de Votre Miséricorde dans tous les siècles. AMEN

 

 

J'aiconfianceenvous

 

 

 

 

 

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 8

vendredi 21 avril 2017

purgatoire

HUITIÈME JOUR

Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes qui se trouvent au purgatoire, et immerge-les dans l’abîme de Ma Miséricorde, afin que les torrents de Mon Sang soulagent leurs brûlures. Toutes ces âmes malheureuses Me sont très chères, pendant qu’elles satisfont à la Justice Divine. Il est en Votre pouvoir de leur apporter un adoucissement, en puisant dans le trésor de l’ Église des indulgences et des offrandes expiatoires… Oh! si Vous connaissiez leurs tourments, Vous ne cesseriez de leur offrir l’aumône de Vos prières de payer leurs dettes à Ma Justice. »

Prions pour les âmes du purgatoire :
Très Miséricordieux Jésus, qui avez dit: « Soyez compatissants comme votre Père est compatissant. » Recevez, nous Vous en prions dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux, les âmes du purgatoire, qui Vous sont si chères et qui satisfont à la Justice Divine. Que les flots de Sang et d’Eau, jaillis de Votre Cœur, éteignent les flammes du feu du purgatoire, afin que là aussi se manifeste la puissance de Votre Miséricorde.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes qui souffrent au purgatoire, et par les mérites de la douloureuse Passion de Votre Fils, ainsi que par l’amertume dont fut rempli à ce moment Son Sacré-Cœur, ayez pitié de ceux qui se trouvent déjà actuellement sous le regard de Votre Justice. Nous vous supplions de ne regarder ces âmes qu’à travers les plaies de Votre Fils Bien-aimé, convaincus que Votre Bonté et Votre Miséricorde n’ont pas de bornes. AMEN

 

 

 

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 7

jeudi 20 avril 2017

SEPTIÈME JOUR

Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes qui honorent et glorifient particulièrement Ma Miséricorde. Ces âmes ont le plus partagé Ma Passion et le plus profondément pénétré dans Mon esprit, elles sont le reflet vivant de Mon Cœur Miséricordieux. Dans la vie future, ces âmes étincelleront d’un éclat particulier, et aucune d’elles n’ira en enfer. Chacune aura Ma protection à l’heure de la mort. »

Prions pour ceux qui vénèrent la Miséricorde Divine et en propagent la dévotion :
Très Miséricordieux Jésus, dont le Cœur est amour, recevez dans Votre Cœur très Miséricordieux les grandeur de Votre Miséricorde. Dotées de la puissance même de Dieu, toujours confiantes en Votre insolvable Miséricorde, et répondant à la sainte volonté de Dieu, elles portent sur leurs épaules l’humanité entière, implorant sans cesse pour elle du Père Céleste pardon et grâces. Faites qu’elles persévèrent jusqu’à la fin dans leur zèle initial, et à l’heure de la mort, ne venez pas à elles en Juge, mais en Sauveur Miséricordieux.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes qui vénèrent et glorifient spécialement Votre plus grand attribut: l’insondable Miséricorde. Enfermées dans le Cœur très Miséricordieux de Votre Fils, ces âmes sont comme un Évangile vivant, leurs mains sont pleines d’actes de Miséricorde, et leur âme, comblée de joie, chante l’hymne de Votre gloire. Nous Vous prions Dieu clément de leur manifester Votre Miséricorde selon l’espérance et la confiance qu’elles ont mis en Vous, afin que s’accomplisse par la promesse du Sauveur, qu’il protégera durant la vie et à l’heure du trépas quiconque honorerait et propageait le mystère de Votre Miséricorde. AMEN

Jean Paul 2-Jesus-divine-Misericorde

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 6

mercredi 19 avril 2017

SIXIÈME JOUR

Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants, immerge-les toutes dans l’océan de Ma Miséricorde. Elles ressemblent le plus à Mon Cœur et ce sont elles qui Me fortifient dans Ma douloureuse agonie. Je les voyais alors telles des anges terrestres, veillant sur Mes autels. C’est sur elles que Je déverse donc Mes grâces en abondance, car seule, une âme humble, en qui Je mets toute Ma confiance, est apte à recevoir Mes dons. »

01802261

Prions pour les enfants et les âmes humbles :
Très Miséricordieux Jésus, qui avez dit ; « Apprenez de Moi que Je suis doux et humble de Cœur (Matt, 11, 29) » recevez dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux les âmes douces et humbles, et celles des petits enfants. Ravissant les cieux entiers, elles sont l’objet d’une affection spéciale du Père Céleste, elles sont comme un bouquet odoriférant devant le Trône divin, ou Dieu se délecte du parfum de leurs vertus. Faites qu’elles demeurent longtemps dans Votre Cœur, chantant sans cesse l’hymne de l’Amour et de la Miséricorde de Dieu.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes douces et humbles et sur celles des petits enfants, qui sont particulièrement chères au Cœur de Votre Fils. Par leur naturel, elles sont à tel point semblable à Jésus, qu’elles possèdent un pouvoir inconcevable devant le Trône de Dieu. « Père de toutes consolations. » Nous Vous supplions donc, Père de Miséricorde et de toute bonté, par amour pour ces âmes, en qui Vous avez mis Vos complaisances, bénissez le monde entier, afin que tous les hommes puissent ensemble rendre une gloire incessante à Votre Miséricorde. AMEN

 

 

 

 

misericordedivine

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 5

mardi 18 avril 2017

CINQUIÈME JOUR

serreParoles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes des hérétiques et apostats, immerge-les dans l’océan de Ma Miséricorde. Ce sont elles qui, dans Mon amère agonie, Me déchiraient le Corps et le Cœur, c‘est à dire l’Église. Mais lorsqu’elles s’unissent de nouveau à l’Église, Mes blessures se cicatrisent et j’éprouve une consolation dans Ma Passion. »

Prions pour ceux qui errent dans la Foi :
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la bonté même, et qui ne refusez pas la lumière à ceux qui Vous la demandent, recevez dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux les âmes des hérétiques, des apostats et de tous ceux qui errent dans la Foi. Que Votre Lumière les attire à l’unité de l’Église. Ne les rejetez point de Votre protection, mais faites qu’eux aussi glorifient la largesse de Votre Miséricorde.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes des hérétiques et apostats, qui persistant obstinément dans leurs erreurs, ont gaspillé Vos dons et abusé de Votre grâces. Ne regardez pas leurs méchanceté, mais l’amour et la Passion amère de Votre Fils, qui Vous priait avec tant de ferveur, afin qu’il retrouvent au plus tôt cette unité, et que de concert avec nous, il glorifient Votre Miséricorde dans les siècles. AMEN

 

 

.

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 4

lundi 17 avril 2017

QUATRIÈME JOUR

serre 2 - CopieParoles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les païens et ceux qui ne Me connaissent pas encore. Dans mon amère Passion, J’ai également pensé à eux, et leur zèle consolait Mon Cœur. Immerge-les maintenant dans l’océan de Ma Miséricorde. »

Prions pour les païens et incroyants :
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la lumière du monde, accueillez dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux les âmes des païens et incroyants qui ne Vous connaissent pas encore. Que les rayons de Votre grâce les éclairent, afin qu’ils puissent, de concert avec nous, chanter éternellement les merveilles de Votre Miséricorde.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes de païens et sur celles de tous ceux qui ne Vous connaissent pas encore. Elles aussi sont enfermées dans le Cœur très Miséricordieux de Votre Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ. Gagnez-les à la lumière de l’évangile, afin qu’elles comprennent combien est grand le bonheur de Vous aimer. Faites qu’eux aussi glorifient, dans les siècles la munificence de Votre miséricorde. AMEN

 

 

 

Sr. Faustine

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 3

dimanche 16 avril 2017

TROISIÈME JOUR

Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi toutes les âmes pieuses et fidèles, immerge-les dans l’océan de Ma Miséricorde. Ces âmes M’ont réconforté sur le chemin du calvaire, elles étaient cette goutte de consolation, au milieu d’un océan d’amertume. »

 

Prions pour tous les chrétiens fidèles :
Très Miséricordieux Jésus, qui accordez surabondamment les grâces du trésor de Votre Miséricorde, recevez tous les fidèles chrétiens dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux, et ne nous en repoussez à jamais. Nous Vous en supplions par l’amour inconcevable, dont brûle Votre Cœur pour le Père Céleste.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes fidèles, héritage de Votre Fils, et par les mérites de Sa douloureuse Passion, accordez-leur Votre bénédiction et enveloppez-les de Votre protection perpétuelle, afin qu’ils ne perdent pas l’amour et le trésor de la Sainte Foi, mais qu’avec le chœur des Anges et des Saints ils louent éternellement Votre Miséricorde infinie. AMEN

 

SacreCoeur

 

 

 

 

 

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 2

samedi 15 avril 2017

DEUXIÈME JOUR

Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-Moi les âmes sacerdotales et religieuses, et immerge-les dans Mon insondable Miséricorde. Elles M’ont donné la force d’endurer Ma douloureuse Passion; c’est par elles, comme par des canaux, que se déverse sur l’humanité Ma Miséricorde. »

Prions pour le clergé et les religieux :
Très Miséricordieux Jésus, qui êtes la source de tout bien, multipliez les grâces dans l’âme de Vos prêtres, religieux et religieuses, afin qu’ils accomplissent dignement et avec profit les actes de miséricorde, et que – par la parole et l’exemple – ils amènent leur prochain à rendre au Père de Miséricorde, qui est dans les cieux, la glorification qui Lui est due.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les élus de Votre Vigne, les prêtres et les religieux, en les comblant de la plénitude de Votre bénédiction. Par les sentiments du Cœur de Votre Fils, accordez-leur lumière et force, afin qu’ils puissent conduire les autres sur le chemin du salut et glorifier avec eux sans cesse Votre Miséricorde sans borne.

AMEN

 

benoitxvi-christ-misericordieux

 

 

 

Neuvaine à la Miséricorde Divine – Jour 1

vendredi 14 avril 2017

PREMIER JOUR

Paroles de Notre-Seigneur :

« Aujourd’hui, amène-moi l’humanité entière, spécialement tous les pécheurs, et immerge-les dans l’océan de Ma Miséricorde. Tu adouciras ainsi l’amertume où Me plonge la perte des âmes. »

Demandons miséricorde pour l’humanité entière :
Très miséricordieux Jésus, dont le propre est d’avoir pitié et de nous pardonner, ne regardez pas nos péchés, mais la confiance que nous mettons en Votre bonté infinie. Accueillez-nous tous dans la demeure de Votre Cœur très miséricordieux et n’en repoussez jamais personne. Nous Vous en supplions par l’amour qui Vous unit au Père et au Saint-Esprit.

Pater… Ave… Gloria…

Père Éternel, jetez un regard de compassion sur l’humanité entière, et en particulier sur les pauvres pécheurs, dont l’unique espoir est le Cœur très miséricordieux de Votre Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ. Par Sa douloureuse Passion, témoignez-nous Votre Miséricorde, afin que de concert avec nous puissions tous louer éternellement Votre Toute-Puissance.

AMEN

Divine-Misericorde---1