ACCUEIL

« Me voici, afin d’accomplir votre volonté. » (He 10,5)

La fidélité est la plus riche et la plus délicate fleur de l’amour ici-bas. Là-haut, dans le ciel, l’amour s’épanouira en action de grâces, en complaisance, en jouissance, dans la possession pleine et entière de l’objet aimé ; ici-bas, il se traduit par une fidélité généreuse et constante à Dieu, malgré les ténèbres de la foi, malgré les épreuves, les difficultés, les contradictions. À l’exemple de notre divin modèle, nous devons nous donner sans réserve, comme lui-même s’est livré sans réserve au Père en entrant dans le monde « me voici, afin d’accomplir votre volonté » (He 10,5). (…)

Nous devons dire à Jésus : « Je veux être à vous tout entier ; je désire vivre de votre vie par la foi et l’amour ; je veux que vos désirs soient mes désirs, et, comme vous, par amour pour votre Père, je veux faire tout ce qui peut vous être agréable : “J’ai placé votre loi au milieu de mon cœur” (Ps 40,9 Vg) ; il vous est agréable que je garde fidèlement les prescriptions de la loi chrétienne que vous avez établies (…), comme preuve de la délicatesse de mon amour envers vous, je veux dire comme vous avez dit vous-même : ni un iota ni une virgule ne sera enlevé par moi de votre loi (cf. Mt 5,18) ; donnez-moi votre grâce pour que je ne laisse pas passer la moindre chose qui puisse vous faire plaisir, afin que, selon votre propre parole, “étant fidèle dans les petites choses, je le devienne aussi dans les grandes” (cf. Lc 16,10) ; faites surtout que toujours j’agisse par amour pour vous et pour votre Père (cf. Jn 14,31) ; tout mon désir serait de pouvoir dire comme vous : “J’accomplis toujours ce qui est agréable au Père” (cf. Jn 8,29) ».

Bienheureux Columba Marmion (1858-1923)

 

 

 

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.